jeudi 19 juin 2008

Le look sauvageonne

Les People se lâchent : la mode est au débridage de chevelures.

Dans le générique de Sex and the City, Carrie Bradshaw découvre avec horreur la campagne publicitaire de sa chronique placardée sur un bus. L’affiche suggestive annonce "Carrie Bradshaw knows good sex !". Chocking !

Au moment où la série fait ses premiers pas sur grand écran, Sarah Jessica Parker assume pleinement son sex appeal avec un look « Sauvageonne urbaine ».
Les affiches étalées dans les couloirs du métro et sur les bus parisiens la représentent dans une rue de New York habillée de cuir noir, l'oeil charbonneux et la crinière féline.

Du côté des « divas » de la pop, le relooking fonctionne aussi. CELIIINEEE est méconnaissable sur l’affiche de son prochain concert au Stade de France. Elle troque la combi cat women contre un tailleur sans chemise … hum hum … c’est bien le galbe d’une poitrine qui s’offre sur cette grande affiche au-dessus de l’A1 … ça le fait !!!

Et vous le look jungle sexy ? Vous aimez ?

Sex and the city Le film - Site officiel - Blog officiel
Céline Dion - Site officiel

3 commentaires:

kessy007 a dit…

Est ce une nouvelle tendance de montrer la femme comme une lionne féroce prète à dévorer tout compagnon ...?


Ce symbole n'est fortuit.
Je n'ai pas aimé ce film.
http://kessy007.blogspace.fr/1070084/Sex-And-The-City/

Tess a dit…

Bonjour Kessy,

Mon choix de rubrique n'était pas judicieux. Je vais corriger ça en créant une nouvelle rubrique (encore une) centrée sur le style. Les cheveux bouclés, frisés ou crépus version sexy, funky ou roots, romantique ou punk.

Sur le côté lionne féroce ... tu exagères ... Sarah Jessica Parker joue le rôle d'une femme éperdument amoureuse de son homme ... au point de lui pardonner n'importe quoi. Quand à Céline Dion, on ne peut pas dire que ce soit une croqueuse d'homme. Depuis ses 20 ans, elle vit avec son manager ...

C'est un look de star, rien de plus. J'ai trouvé amusant cette similitude dans les looks de deux personnalités diamétralement opposée : Une faiseuse de tendances et une diva pop un peu has been.

J'ai lu ton article sur Sex and the city. Je suis devenue une inconditionnelle de cette série. C'est léger et drôle mais avec un fond de vérité. Et puis c'est un divertissement !
Transposer la série au cinéma ne pouvait être que décevant. Pour en conserver l'esprit libertin, il aurait fallu lui coller une interdiction (- de 12 ans).

Tess a dit…

Kessy, je n'avais pas compris que tu étais un homme ! Je viens de "tilter" en lisant le dernier article de ton blog...
Je comprends ta crainte d'être dévoré du coup ;-))) ... je plaisante hein ?!!

Ma réponse aurait peut-être été différente ...