jeudi 18 septembre 2008

Neal's Yard, Organic and vegan

Non cette photo n'a pas été prise en Espagne mais bien en Angleterre. Avec sa réputation de ville perdue dans la grisaille, on oublierai presque l'excentricité et le goût des couleurs "pétantes" de nos voisins grand-bretons. La placette "Neal's Yard" est située à deux pas de Covent Garden. Neal's Yard est le quartier historique du mouvement organic et vegan (bio et végétalien) en Angleterre.

Ce petit paradis en technicolor abrite un univers entièrement dédié au bio : trois restaurants (Le cheesecake de Neal's Yard Salad Bar est à tomber !), une fromagerie très réputée (Neal's Yard Diary), un club de remise en forme et une enseigne de cosmétiques bio : Neal's Yard Remedies.

Tout nous ramène à notre métier : La cosmétique bio.

Neal's Yard Remedies est née en 1981. Moins développée que ses concurrentes anglaises Body shop, Origines ou Lush, Neal's Yard Remedies se démarque avant tout par une approche holistique et naturelle héritée des apothicaires anglais.

En plus des cosmétiques traditionnels, l'enseigne propose des remèdes à base de plantes médicinales qui soignent et embellissent de l'intérieur la peau et les cheveux. L'aromathérapie, l'homéopathie et la diététique occupent autant de place que la cosmétique conventionnelle. Les infusions et des huiles alimentaires s'associent aux cosmétiques par exemple pour équilibrer une peau sèche ou apaiser un eczéma.

Une grande partie de leur catalogue est certifié bio par Soil l'équivalent de notre ecocert. Les packagings sobres mais colorés sont inspirés des flacons bleus qui couvraient les rayons des pharmacies d'antan car le verre bleu protège les principes actifs naturels de la lumière. Facilement recyclable, il préserve aussi l'environnement.

La vendeuse m'a conseillé un après-shampoing pour cheveux secs, un beurre capillaire à base de coco (un classique) et une huile à boire. Sa peau chocolat sublime et ses drealocks parfaitement hydratée et brillante, m'ont inspiré confiance. Je vais donc m'empresser d'essayer mes achats et mes échantillons. Elle m'a également donné une astuce plutôt maligne pour laver les cheveux après un masque à l'huile : Appliquer le shampoing ou l'après-shampoing sur cheveux secs, càd avant de mouiller les cheveux, et masser avant de rincer abondamment. Sans eau, le shampoing sera plus efficace pour déloger le surplus de gras.

6 commentaires:

Ardephwerk a dit…

C'est super enfin une quartier qui me donner envie de retour encore une fois à Londres

Tess a dit…

Rachael, ça m'étonne toujours que tu n'aimes pas Londres. Je trouve cette ville tellement surprenante et libre.

Quels quartiers de Londres as-tu visité ... que je n'y mette pas les pieds !

Araki a dit…

Moi non plus je n'aime pas Londres ! Enfin, a faibles doses lol

Tess a dit…

On n'y retourne bientôt ...

African Chocolate a dit…

J'aime beaucoup londres si je pouvais j'y vivrais ^^ mais est ce que les prix des produits sont aussi élevè qu'ici??

Tess a dit…

Salut African Chocolate !
Londres a la réputation d'être une ville assez chère.
Mais je pense que les prix des cosmétiques bio en France et au Royaume-uni se valent (le prix moyen d'un shampoing bio varie entre 10 et 15 €). J'ai une prédilection pour le bio et l'équitable. La démarche éthique a un coût ... mais la qualité est aussi au RDV.
Bienvenue sur le blog !